Les médicaments vendus sur internet sont-ils fiables ?


Il est facile de trouver des médicaments sur internet. Il suffit de visiter un site dédié à cet effet pour acheter des analgésiques, des antibiotiques, des anesthésiques, etc. Quoi qu’il en soit, des produits dangereux et des contrefaçons circulent aussi illégalement sur le marché. Les consommateurs sont donc exposés à des risques mortels dus à l’utilisation de médicaments falsifiés sans ordonnance. Les enfants et les personnes âgées sont des victimes potentielles.

Les médicaments sans ordonnance vendus sur internet sont-ils fiables ?

Les produits illicites, y compris les médicaments sans ordonnance, vendus sur internet se multiplient à grande vitesse. Et la liste des victimes s’allonge chaque année en France. Il faudra donc réfléchir à deux fois avant d’acheter des médicaments sur un site web donné. Afin d’éviter toute mauvaise surprise, il est conseillé de se fier uniquement à une pharmacie en ligne. Bien entendu, celle-ci doit être titulaire d’une officine de pharmacie pour vendre des médicaments sans ordonnance sur la toile. La pharmacie physique, propriétaire du site, devra obtenir l’autorisation des Agences Régionales de Santé (ARS). Autrement, son activité sera considérée comme illégale. L’ARS délivre une licence aux pharmacies en ligne autorisées à vendre des médicaments sur internet. Leur site devrait normalement être inscrit sur la liste établie par le Conseil de l’Ordre. Si ce n’est pas le cas, les produits qu’elles proposent ne sont pas forcément fiables.

Tout ce qu’il faut savoir avant d’acheter des médicaments sur une pharmacie en ligne

Les pharmacies en ligne qui vendent des médicaments contrefaits sont faciles à identifier. Il suffit en effet de consulter la liste des sites autorisés du Conseil de l’Ordre national des pharmaciens pour voir si elles s’y trouvent ou non. Ainsi, si le nom d’une pharmacie donnée n’y figure pas, cela signifie qu’elle n’est pas digne de confiance. Il existe aussi d’autres façons de démasquer les cyber-pharmacies illégales. Les coordonnées géographiques des pharmaciens doivent être affichées sur la page d’accueil de leur site. Il devrait également y avoir le N° SIRET de la pharmacie physique proposant des services en ligne. Toutes les informations relatives au titulaire de l’enseigne doivent être clairement indiquées sur la plateforme. Il s’agit plus précisément de son numéro d’enregistrement au répertoire partagé des professionnels de santé et de son numéro d’enregistrement au Conseil national de l’Ordre des Pharmaciens.

Les pharmacies françaises autorisées à vendre des médicaments sans ordonnance sur internet doivent disposer de logos. Il s’agit notamment des logos européens, du logo de l’Agence Régionale de Santé et du logo du ministère des Affaires sociales. Si c’est le cas, il ne faut pas hésiter à acheter des produits sur le site en question. Il faudra par ailleurs vérifier d’autres détails importants avant toute prise de décision. Les numéros de téléphone, l’adresse email et le numéro RPPS des pharmaciens responsables doivent être indiqués clairement sur le site web. Les consommateurs doivent avoir la possibilité de consulter les données concernant l’hébergeur du site (agréé par le ministère de la Santé). Bien entendu, l’adresse officine et le numéro de licence de la pharmacie en ligne doivent être présents sur la plateforme.